Bienvenue en Ennecée !






Chers amies et amis,

Quel bonheur de vous présenter enfin mes œuvres plastiques, musicales, pédagogiques et poétiques.

Ma démarche est avant tout graphique et picturale, influencée non seulement par mes études initiales à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles (publicité et communication visuelle), mais aussi par la fusion de « mes » deux cultures : belge (mon pays natal où j’ai toujours vécu) et italienne (ma famille novaraise et romaine).

Elle s’est enrichie de multiples chemins de recherche, s’éloignant très fort de mes premières amours et rejoignant des domaines aussi divers que l’écriture de chansons (poésies chantées au départ) et instrumentaux, la rédaction de divers petits travaux sur l’art et sur le cinéma, la réussite de nouvelles études sur le tard (Arts du Spectacle/ULB - Arts Plastiques/ERG), le graphisme de l’image fixe et animée (création d’affiches, de logos, d’animations sur le net), la mise au point d’une technique de peinture que j’ai baptisée « acryrelle© »…

Je suis aujourd’hui enseignant en arts plastiques dans une école technique et professionnelle. Je ne considère pas que ce temps consacré aux jeunes se soustrait à mon temps de création : mes élèves créent à ma place des travaux qui ne m’appartiennent pas, bien-sûr, mais ce que j’ai ainsi donné me revient en nouvelles expériences possibles…

Je vous invite donc à découvrir tout cela en quelques clics, restant à votre disponibilité pour l’intérêt que, j’espère, vous me porterez.

Mes créations sont assez réalistes, avec un peu de symbolisme et une pointe de surréalisme. À  vous aussi de juger…

Je qualifierais mon art de péri-contemporain©, ou « perico »©, terme qui, à ma connaissance, n’existe pas encore (j’y tiens !), et que je définirais comme un art qui entretiendrait des liens éloignés ou étroits avec l’art contemporain sans en avoir vraiment les mêmes caractéristiques.

J’ai donc décidé de vous proposer la « charte » de l’ « art perico », charte à laquelle vous pouvez bien-sûr adhérer, et pour laquelle vous pouvez émettre des remarques :

1. L’artiste perico ne se soumet pas obligatoirement aux critères de l’art contemporain. Il est déjà artiste dans sa seule démarche créatrice.

2. L’artiste perico est pleinement artiste, même sans la reconnaissance officielle de la part du marché international . Il ne crée ni dans le but de vendre, ni dans celui d’induire un besoin.

3. L’artiste perico n’est pas obligé de se soumettre à des critères de cohérence et d’unité dans son œuvre . Il peut à tout moment remettre en question son style et son champ de disciplines, et même la présence ou l’absence de recherches dans ses créations.

4. L’artiste perico ne doit pas produire nécessairement beaucoup d’œuvres, ni même d’une façon régulière.

5. L’artiste perico n’a pas nécessairement besoin de son art, mais son art a besoin de lui !

6. L’artiste perico revient à l’importance de développer une notion personnelle du « beau » dans l’art, même dans un sens très large.

7. L’artiste perico va plus loin que l’abolition des cloisonnements disciplinaires dans un même ensemble d’œuvres, propre à l’art contemporain : il peut s’illustrer dans plusieurs disciplines, même en dehors des arts plastiques.

8. L’artiste perico préfère émouvoir que choquer ou impressionner. Il est soucieux des règles morales, sociales et religieuses, ainsi que des traditions des peuples. Il garde toutefois pleinement la liberté de transgresser ces règles en justifiant sa démarche.

9. L’artiste perico n’est pas tenu d’aller personnellement jusqu’au bout de sa recherche plastique, musicale ou intellectuelle. Un autre artiste ou intellectuel peut, avec son accord, prendre le relais de sa démarche, en l’enrichissant à son tour.

10. L’artiste perico, enfin, croit intensément qu’il est toujours possible de créer quelque chose de nouveau dans l’art.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×